Rechercher

"Je ne crains rien ! Je ne peux pas me faire licencier avant d'avoir reçu 3 avertissements !"

Cest faux ! Le droit du #travail n'est pas un jeu vidéo ! Nous n'avons pas trois vies avant d'être GAME OVER.


Un #employeur peut licencier le #salarié dès sa première #faute... à l'inverse, le #salarié peut être encore dans l'#entreprise au bout de sa 17ème erreur...


Certains #règlements intérieurs d'#entreprises peuvent parfaitement prévoir qu'au-delà de 3 #avertissements, plus aucune chance ne sera laissée au #salarié qui cumule les erreurs... Mais l'on verrait mal, par exemple, un #salarié gifler son #employeur après être rentré dans son #bureau sans frapper à la porte, et en lui rétorquant au surplus "Et sois prudent, j'ai encore deux cartouches avant que tu me licencies" !


Très clairement, un tel comportement aboutirait, même sans antécédent #disciplinaire, au #licenciement pour #faute#grave de ce #salarié...


En fait, la sanction qu'un #employeur doit prendre à l’encontre d'un #salariédépendra de la #gravité de la #faute qu’il a commise : la #faute entraîne-t-elle un dommage grave pour l’#entreprise ? Est-elle excusable ? Etait-elle préméditée, volontaire ? Le salarié s’est-il déjà rendu coupable de comportements #fautifs par le passé ? Son maintien dans l’#entreprise est-il devenu impossible ? De cette qualification découlera la sanction que l'#employeur pourra envisager...


Attention donc aux légendes urbaines du #droitdutravail



31 vues0 commentaire